Email this to someonePrint this pageShare on VKShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on Pinterest

150ème anniversaire de la liaison ferroviaire Nice-Moscou

150ème anniversaire de la liaison ferroviaire Nice-Moscou

La ligne la plus longue d’Europe pour le « Riviera Express »

Signature

Samedi 24 janvier 2015. Dans la gare de Nice, fraîchement réhabilitée, le Nice-Moscou de 8h35 fit une de ses arrivées les plus remarquées de son histoire, remontant au premier Maire de Nice, après son rattachement à la France ( 1860 ) : François Malausséna. « Depuis, l’amitié entre notre ville et la Russie ne s’est jamais démentie » commenta Christian Estrosi, l’actuel Député Maire de Nice. Notons au passage que l’ex Ministre de l’Industrie de Nicolas Sarkozy, s’était prononcé aussi il y a quelques jours, pour la levée des sanctions économiques contre la Russie… Mais revenons en à la mythique croisière ferroviaire qui unit les 2 pays, partageant de nombreuses valeurs communes.

Célébration majeure

La visite des nouvelles voitures, mises en service à l’occasion de cette célébration, fut le préambule à la signature d’accords, et notamment de développements, entre les compagnies ferroviaires russe et française, représentées par leur président respectif : Messieurs Vladimir Yakounine et Guillaume Pépy. Tout un symbole, aux yeux des nombreux invités et personnalités, dont des Consuls, représentants du culte orthodoxe, et la présence également tout à fait exceptionnelle de S.E M. Alexandre Orlov, Ambassadeur de Russie en France et à Monaco.

Orlov tiens discours

Arrêt en gare de Monaco

Le Député des Alpes-Maritimes, Rudy Salles, également adjoint au Maire de Nice, en charge du Tourisme et des Relations Internationales pour la Métropole Nice Côte d’Azur, était aussi présent afin de fêter l’événement, dont l’importance se ressent aussi sur toute la Riviera : « La Principauté a eu raison d’honorer la Russie cette année… » a-t-il commenté, en relevant la déserte de la gare de Monaco. Au départ de Nice, le samedi à 21h45, Moscou est ensuite rallié le lundi suivant, à 22h30, soit après 46 heures et 45 mn d’un périple ayant traversé 6 états européens. Nous aurons l’occasion de revenir plus longuement sur les prestations et les équipements de ce fabuleux train, mais sachez déjà que pour un aller simple en « luxe business », il vous en coûtera 1154,50 euros… Le prix d’un souvenir inestimable.

Par Christian Dewaet

Autres articles: