Email this to someonePrint this pageShare on VKShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on Pinterest

WRC : 83e Rallye Monte-Carlo

Après les festivités à Monaco,

Loeb – Elena et Citroën en leaders

Des ecaliers de l'Hôtel de Paris aux routes du rallye Monte-Carlo au volant de sa Volkswagen Polo-R WRC, il n'y a que quelques pas à franchir pour le double champion du monde Sébastien Ogier. Photo : Charles-Bernard Adreani

Des ecaliers de l’Hôtel de Paris aux routes du rallye Monte-Carlo au volant de sa Volkswagen Polo-R WRC, il n’y a que quelques pas à franchir pour le double champion du monde Sébastien Ogier. Photo : Charles-Bernard Adreani

Après la festive journée de jeudi en Principauté, en présence des VIP invités de teams du championnat du monde des rallyes WRC, l’Automobile Club de Monaco a donné en nocturne – depuis la Place du Casino – le départ du 83e Rallye Monte-Carlo en direction de Gap. Ciao l’ambiance feutrée de la Salle Empire de l’Hôtel de Paris, champagne et petits fours, bonjour la compétition. A ce jeu, la paire Loeb-Elena nonuple champion du monde, a pris le leadership. Mais d’ici le retour des rescapés dimanche sur le Rocher, il va s’en passer de belles…

En tête à l’arrivée de la première étape à Gap

Plutôt zen en ville, le nonuple champion du monde des rallyes Sébastien Loeb et on compère Elena ont allumé les chronos d'entrée de jeu du 82e Monte-Carlo aux commandes de leur Citroën DS3 WRC. Photo : Charles-Bernard Adreani

Plutôt zen en ville, le nonuple champion du monde des rallyes Sébastien Loeb et on compère Elena ont allumé les chronos d’entrée de jeu du 82e Monte-Carlo aux commandes de leur Citroën DS3 WRC. Photo : Charles-Bernard Adreani

Au cœur de la première nuit du 83e Monte-Carlo, qui est également le premier des 13 rounds du Mondial WRC 2015, on était aux anges chez Citroën Racing, même si l’on savait pertinemment que ce n’était qu’une mise en bouche et que le plus difficile restait à accomplir d’ici dimanche midi.

Mais on savourait l’instant présent, car auteurs du meilleur temps dès la première épreuve spéciale chronométrée du 83e Rallye Monte-Carlo, Sébastien Loeb et Daniel Elena rejoignaient Gap avec 13 secondes d’avance au classement général sur leurs plus proches poursuivants Ogier-Ingrassia. Et le Citroën Total Abu Dhabi World Rally Team plaçait ses trois DS 3 WRC dans le Top 10 après la première journée.

Ari Vatanen heureux d'être à Monte-Carlo, dont il a remporté le rallye voici 30 ans, entouré de Jean Todt le boss de la FIA et de Nicolas Tordt manager de pilotes. Photo : Charles-Bernard Adreani

Ari Vatanen heureux d’être à Monte-Carlo, dont il a remporté le rallye voici 30 ans, entouré de Jean Todt le boss de la FIA et de Nicolas Tordt manager de pilotes. Photo : Charles-Bernard Adreani

Un chrono inaugural servi bien glacé et déterminant

Sébastien et Daniel ont donc été les plus rapides du tout premier chrono de la saison qui déroulait ses pièges sur un peu plus de 21km. Le duo franco-monégasque et leur Citroën DS3 y devançaient d’entrée de jeu de 22 secondes la Ford Fiesta de Tanak et de plus de 30 secondes la Volkswagen Polo du dernier vainqueur en Principauté et double champion du monde Sébastien Ogier .

Pour les festivités qui ont précédé le départ du 83e rallye Mointe-Carlo, la foule était au rendez-vous. Photo : Charles-Bernard Adreani

Pour les festivités qui ont précédé le départ du 83e rallye Mointe-Carlo, la foule était au rendez-vous.
Photo : Charles-Bernard Adreani

La route était parfois glacée, enneigée, avec également des portions humides et sèches : Meeke et Østberg, au volant des deux autres Citroën DS 3 WRC étaient aussi dans le rythme et se hissaient dans le Top 5.

Au cours du second chrono de la soirée, en direction de Digne, les conditions étaient différentes. C’est avec intelligence que, sur des trajectoires salies par le passage des treize concurrents qui le précédaient sur la route depuis le début du rallye, Loeb-Elena « assuraient » en soignant le troisième meilleur temps.

L’important pour l’Alsacien et le Monégasque, c’est qu’au terme de cette courte première étape ils aient rejoint Gap en tête devant Ogier et Latvala.

Jean Todt, président de la FIA (Fédération internationale automobile) au micro de Radio Monaco dans la salle Empire de l'Hôtel de Paris. Photo : Charles-Bernard Adreani

Jean Todt, président de la FIA (Fédération internationale automobile) au micro de Radio Monaco dans la salle Empire de l’Hôtel de Paris. Photo : Charles-Bernard Adreani

« Ça va être encore très long ! »

Ce fut globalement une bonne soirée du côté des Chevrons, puisque dans la catégorie WRC 2, Stéphane Lefebvre (DS3 R5) pointait également en tête, et en FIA Junior WRC, Quentin Gilbert devançait deux autres pilotes DS 3 R3-MAX.

Aujourd’hui, après les antipasti sera servi le premier plat de résistance du 83e Monte-Carlo : six épreuves spéciales au programme de la deuxième journée pour un total de 134km de chronos.

Sébastien Loeb a déjà levé le doute sur sa capacité d’être dans le rythme avec une Citroën DS3 « vieillissante » et il analyse posément la situation.

« Nous voilà rassurés sur le rythme dont nous sommes capables. La première spéciale était très verglacée. Sans les temps intermédiaires, je ne savais pas où j’en étais par rapport aux autres pilotes et j’ai été surpris de voir les écarts à l’arrivée.

« Quand on roule durant vingt kilomètres sur la glace, on n’a pas l’impression d’aller vite, mais ça devait être efficace. Nous avons roulé fort dans la deuxième épreuve sur des routes très sales. Il y avait de la terre et de l’herbe dans tous les virages. Sur un Monte-Carlo tout peut arriver. Ça va être encore très long ! »

Quand une ex-star de la F1 et des 24 Heures du Mans, le Belge Jackie Ickx, rencontre une étoile monégasque, le nonuple champion du monde des rallyes Daniel Elena coéquipier de Loeb. Photo : Charles-Bernard Adreani

Quand une ex-star de la F1 et des 24 Heures du Mans, le Belge Jackie Ickx, rencontre une étoile monégasque, le nonuple champion du monde des rallyes Daniel Elena coéquipier de Loeb. Photo : Charles-Bernard Adreani

Déjà de surprenants écart dans le Top 10

Classement provisoire du 83e rallye Monte-Carlo après la première journée.

  1. Sébastien Loeb / Daniel Elena (DS 3 WRC)
  2. Sébastien Ogier / Julien Ingrassia (Volkswagen Polo R WRC) à 13 »
  3. Jari-Matti Latvala / Miikka Anttila (Volkswagen Polo R WRC) à 36 »
  4. Ott Tanak / Raigo Molder (Ford Fiesta RS WRC) à 38 »
  5. Elfyn Evans / Daniel Barritt (Ford Fiesta RS WRC) à 47 »
  6. Kris Meeke / Paul Nagle (Citroën DS3 WRC) à 59 »
  7. Andreas Mikkelsen / Ola Floene (Volkswagen Polo R WRC) à 59 »
  8. Thierry Neuville / Nicolas Gilsoul (Hyundai i20 WRC) à 1’06 »
  9. Mads Østberg / Jonas Andersson (Citroën DS3 WRC) à 1’08 »
  10. Henning Solberg / Ilka Minor (Ford Fiesta RS WRC) à 1’17 »

 

Charles-Bernard ADREANI

Autres articles: