Email this to someonePrint this pageShare on VKShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on Pinterest

Bal de la Rose 2017

Bal de la Rose 2017 

Sous le Haut Patronage de S.A.S. Le Prince Albert II de Monaco et sous la Présidence de S.A.R. La Princesse de Hanovre

Imaginé par Karl Lagerfeld

La 63e édition du Bal de la Rose est organisée
au profit de la Fondation Princesse Grace
et se tiendra le samedi 18 mars 2017, Salle des Etoiles au Sporting Monte-Carlo

S.A.R. La Princesse de Hanovre, Présidente de la Fondation Princesse Grace, a demandé à son ami Karl Lagerfeld d’imaginer le Bal de la Rose 2017. Ensemble, ils ont composé un univers Art Nouveau, célébrant ainsi l’un des plus élégants mouvements artistiques et architecturaux : la Sécession Viennoise.

Ce nouveau style clair et épuré s’épanouit en Autriche puis dans toute l’Europe entre 1892 et 1906. Des artistes précurseurs ont marqué cette époque de leurs lignes idéales : Joseph Olbrich et son palais de la Sécession, l’architecture de Otto Wagner, Koloman Moser ou encore Gustave Klimt. Le profil emblématique de Mela Koehler, jeune dessinatrice et élève du graphiste Moser, est ici représenté avec cette esquisse pour une carte postale du Wiener Werkstätte signée en 1914.

S’annonce une décoration très réaliste, nourrie de référence et reflétant le glamour légendaire et fastueux des événements monégasques, inspirée des empreintes architecturales de Josef Hoffmann et de l’incontournable Atelier viennois : Wiener Werkstätte.

LE HALL – L’ENTREE DES PRINCES

En traversant le hall, les convives sont transportés dans un univers authentique évoquant l’entrée même de l’exposition du Wiener Werkstätte qui présente pour la première fois son travail au public, en octobre 1904, à l’occasion du 25e anniversaire de la Maison des Arts décoratifs. Le Wiener Werkstätte, atelier de production d’ameublement, était le lieu de rassemblement des arts appliqués viennois. Les architectes, les artistes et les designers dont l’engagement premier consistait à mettre l’esthétique à la portée de chacun, en conciliant l’artisanat et les arts majeurs, s’y réunissaient.

LE DECOR DE LA SALLE DES ETOILES – INSPIRATION

La Salle des Etoiles exalte la beauté harmonieuse des motifs et autres traits architecturaux, inspirés par la création du salon de musique du Palais Stoclet, signée Josef Hoffman. Il s’agit de l’œuvre la plus représentative du Wiener Werkstätte. Les convives se retrouvent plongés dans un univers où les lumières jouent avec les volumes architecturaux, colorent et animent les murs de motifs. Le plafond est habillé de « lustres » donnant à admirer un univers graphique qui a marqué l’apogée du mouvement artistique. Les tables sont revêtues des couleurs éblouissantes inspirées de l’esquisse du tapis tissé « Fleurs en clochette » pour le Palais Stoclet et l’atelier de Gustave Klimt.

LA SCENE – INSPIRATION

La scène évoque avec élégance la salle de réception du pavillon autrichien de l’exposition du Werkbund de Cologne en 1914. En un jeu de lumières dorées et de transparences, des motifs repris de l’ex-libris dessiné par Carl Otto Czeschka vient surélever son décor. La scène se pare ensuite d’éléments scéniques monumentaux toujours inspirés d’ex-libris et baignés de lumières.

Le Bal de la Rose Sécession Viennoise promet une programmation musicale riche, avec une montée en puissance au fil de la soirée.

Ouverture des portes de la Salle des Etoiles à 20 heures
Cravate Noire – Robe du Soir
Prix par Personne : 800€

Réservations
T. +377 98 06 63 41
b.fabry@sbm.mc

Autres articles: