Email this to someonePrint this pageShare on VKShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on Pinterest

Conférence de presse au Circuit Paul Ricard

Circuit Paul – Ricard :

un calendrier 2015 exceptionnel

Circuit Paul RicardAvec des événements, ainsi que des compétitions automobile, motocycliste et même cycliste aussi diverses que variées, le circuit Paul-Ricard s’apprête à vivre une 45e année extrêmement bien remplie. Il est la colonne vertébrale de « Destination Castellet » dont les installations sont complétées par deux complexes hôteliers et l’Aéroport international du Castellet.

Stéphane Clair lors de la conférence de presse du 11 mars 2015

Stéphane Clair, le directeur du circuit Paul-Ricard, peut afficher un large sourire car son agenda 2015 est déjà extrêmement bien rempli.    Photo : Raymond Papanti

Le directeur du circuit Paul-Ricard est un homme heureux. Et pour cause, dans la foulée des Winter Series les journées d’essais des Blancpain Endurance Series ont lancé une saison sportive et événementielle 2015 des plus attractives. Dès dimanche, les 100 Tours feront la part belle aux passionnés de sport automobile et de régularité.

En ce début de semaine, les tests du Blancpain GT Series ont permis à la Mercedes CLS du GTRussian Racing Team de prendre contact avec le circuit Paul-Ricard et de ferrailler, notamment, avec Porsche. Photo : Raymond Papanti

En ce début de semaine, les tests du Blancpain GT Series ont permis à la Mercedes CLS du GTRussian Racing Team de prendre contact avec le circuit Paul-Ricard et de ferrailler, notamment, avec Porsche. Photo : Raymond Papanti

« Le circuit Paul-Ricard est né en 1970, rappelle Stéphane Clair en guise de préambule, et cela fait maintenant plus de 14 ans qu’il a été modernisé. Il méritait donc des subir un nouveau coup de jeune. Nous avons notamment refait le PC Course et la direction de piste profite désormais de 32 caméras Sony haute-définition qui nous permettent de produire nos propres images. Elles permettent aussi de mieux analyser les faits de course et d’améliorer la sécurité. »

MOTORSPORT - GT TOUR 2011 - LE CASTELLET (FRA) - 28 TO 30/10/2011 - PHOTO : GILLES LEVENT  / DPPI -  AMBIANCE GT

Motorsport – GT TOUR  – Photo : Gilles Levent

« Notre progamme 2015 comportera 25 courses et deux événements sportifs – l’un étant cycliste et l’autre la Spartan Race -, que nous organiserons de la manière la plus populaire possible avec leurs promoteurs respectifs.

« Pour permettre à un large public de venir y assister et d’en faire des succès populaires, les tarifs pratiqués restent très accessibles et sept rendez-vous seront même accessibles gratuitement, les enfants de moins de 16 ans accompagnés bénéficiant eux d’accès gratuits à l’ensemble des rendez-vous. »

Stéphane Ratel : « Le Ricard est la maison des GT ! »

Stéphane Ratel lors de la conférence de presse au circuit Paul Ricard

Stéphane Ratel (à droite), fer de lance des championnats internationaux de GT depuis deux décennies et désormais boss du Blancpain GT Series, était au circuit Paul-Ricard pour répondre aux questions de Stéphane Rotenberg. Photo : Raymond Papanti

Pour Stéphane Ratel, le boss historique des compétitions internationales de GT, promoteur et patron du Blancpain GT Series : « Le circuit Ricard est la maison du GT (voitures de Grand Tourisme). Il y a 21 ans, au printemps 1994 c’est ici qu’une course a relancé les compétitions de GT.

« Cela fait du bien de revenir à la maison, d’autant que jamais dans l’histoire du sport automobile une douzaine de marques ne s’étaient affrontées dans un même championnat.

GT TOUR

Les voitures du Blancpain GT ont des architectures, des poids et des performances très différentes. C’est pour cela que les tests d’avant saison sont importants afin de trouver le meilleur équilibre dans la réglementation.

« Car il ne faut pas que les nouvelles Lamborghini Huracan, R8, McLaren ou Nissan GTR ne surclassent pas les autres marques dès la première course à Monza, où il y aura une cinquantaine de voitures départ. »

Deux nouvelles séries : Sportsclub et Ultracar

Circuit Paul Ricard

« Ce succès étourdissant de la Série GT Blancpain sera renforcé par la catégorie Sportsclub GT exclusivement réservée aux pilotes amateurs et par l’Ultracar Sportsclub où s’affronteront les propriétaires McLaren P1, Pagani, Ferrari, Bugatti, Koenigseg et autres Porsche 918.

« Pour en revenir au circuit Paul-Ricard, nous avons pris l’exploitation du Mistral Hall (situé le long de la ligne droite du Mistral) dans le but d’y remiser les autos de nos clients qui pourront y être entretenues et préparées, où il y aura à terme une soixantaine de voitures de course et un centre d’essais permanent. »

François Ribeiro : « Avtovaz-Lada est la surprise du WTCC »

WTCC-Lada-Avtovaz

Après une saison 2014 pour apprendre le WTCC (Championnat du monde d’endurance), l’équipe Avtovaz-Lada aligne cette année une auto nettement plus sexy que celle de l’an passé, ici en illustration lors de sa venue en 2014 au circuit Paul-Ricard. Photo : Raymond Papanti

Promu par Eurosport Events, le championnat du monde des voitures de Tourisme de la FIA (WTCC) a démarré sur les chapeaux de roues en Argentine.

A en croire le patron d’Eurosport Events, François Ribeiro : « La vraie surprise de ce début de saison c’est l’Avtovaz (Lada) préparée tout près du circuit Paul-Ricard (chez Oreca). Pour moi c’est la plus belle et une concurrente qui va faire mal dans la seconde partie de la saison. Les équipes Citroën, Honda, Lada et Chevrolet constituent un très beau pack. »

« Et nous n’allons pas nous plaindre qu’il y ait cinq français sur le plateau du WTCC : Yvan Muller et Sébastien Loeb mais aussi un futur « Top chef » Hugo Valente.

« Ni du fait que nous ayons la meilleure date pour venir courir au circuit Paul-Ricard, le week-end de juin, juste avant le rush des vacanciers d’été ! »

Le Prologue de l’endurance mondiale, c’est gratis !

Endurance-Alpine-Oreca

Dans le sillage des gros Prototypes LMP1, la « petite » LMP2 Alpine-Oreca a conquis l’Europe de haute lutte l’an passé au circuit Paul-Ricard, notamment aux mains du Marseillais Nelson Panciatici. Photo : Raymond Papanti

Si les 24 Heures du Mans vous ont toujours fait rêver et si vous n’y êtes jamais allé, eh bien sachez que l’accès au Prologue du championnat du monde d’endurance (WEC) 2015 sera gratuit pour toutes et tous. Certes les VIP auront, en payant, certains avantages.

V DE V ENDURANCE SERIES Photo 2

Le patron de l’Endurance mondiale, Gérard Neveu, s’attend à ce qu’il y ait pas mal de monde : « Le Prologue programmé le samedi 28 mars, précise Gérard Neveu, ce sera l’occasion pour les fans de voir en action une trentaine de voitures qui disputent le championnat du monde. Il y aura évidemment les LMP1 des prétendants au titre : Porsche, et Audi qui compte prendre sa revanche sur Toyota.

« Avec des Prototypes propulsés à plus de 330km/h dans la ligne droite du Mistral par des moteurs de 1000 chevaux. Il aura des voitures hybrides et une douzaine de LMP2, où l’on assistera au retour de Ligier face aux Oreca de nouvelle génération. »

Hugues de Chaunac, président-fondateur d'Oreca voici plus de 40 ans déjà au micro de Stéphane Rotenberg lors de la conférence de presse 2015 du circuit Paul-Ricard. Son entreprise emploie 200 personnes et Oreca - notamment promoteur du GT Tour pour la FFSA - sait absolument tout faire sur le secteur automobile. Photo : Raymond Papanti

Hugues de Chaunac, président-fondateur d’Oreca voici plus de 40 ans déjà au micro de Stéphane Rotenberg lors de la conférence de presse 2015 du circuit Paul-Ricard. Son entreprise emploie 200 personnes et Oreca – notamment promoteur du GT Tour pour la FFSA – sait absolument tout faire sur le secteur automobile. Photo : Raymond Papanti

« Il n’y a pas meilleur endroit que le circuit Paul-Ricard pour préparer les 24 Heures du Mans, c’est l’un des plus beaux si ce n’est « le » plus beau circuit du monde, un lieu extraordinaire où il y a un parfum. En GT, Ferrari le tenant du titre, sera face à Porsche, à Aston-Martin qui alignera cinq voitures et à Corvette qui fait son rtetour.

« Pour ce qui est de l’ambiance, entre midi et deux, le public aura accès aux stands, il pourra rencontrer pilotes lors des séances d’autographes et découvrir les stands. »

Puis le barnum de l’endurance reviendra en Provence en septembre avec l’European Le Mans Series (ELMS), son plateau constitué de 35 voitures, des LMP2 (Le Mans Proto2), des LMP3 l’antichambre des Protos, de même que des GT. Elles disputeront une course de 4 Heures.

La moto à Pâques avec la Sunday Ride Classic

Sunday Ride Classic

La Sunday Ride Classic (SRC) créée par le Varois Jean-Pierre Bonato a donné le top départ du retour passionné de la moto au circuit Paul-Ricard. Photo : Raymond Papanti

Cette année, la moto va mettre un très gros coup d’accélérateur au circuit Paul-Ricard, déjà pourvu d’une moto école, d’une piste d’enduro, de stage mini moto, et de rendez-vous telle la finale du championnat de France Supermotard qui s’y déroulera poar la 3e fois conscutive sur le circuit du Driving Center.

La Sunday Ride Classic de Jean-Pierre Bonato donnera le rythme dès le week-end de Pâques : « Cette année, l’idée est d’accompagner l’histoire du circuit Ricard en présence des champions du monde qui prendront la piste : Ago, Read, Baker, Ballington, Ceccot, Spencer, Moineau et bien d’autrers, qui totalisent une quarantaine de titres mondiaux. Il y aura même un plateau uniquement occupé par des pilotes de Grand Prix qui rouleront sur leurs motos d’époque.

Il y aura au total 11 courses, dont une ouverte aux twins Ducati et KTM, ainsi qu’un Salon de la moto. »

Et à l’automne avec le retour du Bol d’Or

Bol-d'Dor

C’était il y a déjà 16 ans déjà, le départ du dernier Bol d’Or vécu au circuit Paul-Ricard, où la plus réputée des compétitions moto de 24 Heures reviendra en septembre prochain. Photo : Raymond Papanti

Chez les promoteurs de sports mécaniques ce n’est pas encore la parité, mais une femme est désormais au guidon du Bol d’Or, Sophie Casasnovas.

« Cela fait exactement 16 ans que nous sommes partis du circuit Paul-Ricard où nous aurions pu revenir voici deux ans déjà… La particularité de ce retour est l’intégration du Bol d’Or Classic, qui portera le nombre de pilotes à plus de 500, avec les compétitions annexes de la Coupe Yamaha, du championnat du monde sidecars et du Bol d’Argent..

« Nous attendons beaucoup de monde, car la billetterie a été ouverte depuis le mois de janvier et ça marche bien. »

Bol D'Or Circuit Paul Ricard

Ce à quoi François Ribeiro (Eurosport Events) ajoute : « Après 20 ans de championnats du monde Superbike diffusés dans 60 pays, nous voilà devenus promoteurs du championnat du monde d’endurance pour cinq années, après neuf mois de discussion avec la FIM (Fédération internationale de motocyclisme).

« Nous allons nous appuyer sur les trois rendez-vous majeurs que sont les 24 Heures du Mans Moto, le Bol d’Or qui revient donc au Ricard et les 8 Heures de Suzuka au Japon pour en faire un championnat un peu moins chasse gardée des spécialistes français de l’endurance et un peu plus international… »

Après le vent de folie du Bol d’Or, les Dix Mille Tours réservée aux voitures historiques, la Reebok Spartan Race une course à pied semée d’embûches qui aura été précédée ce printemps par l’Evénement Vélo, le GT Tour ponctuera le Championnat de France des circuits mis sur roues par Oreca sous la houlette d’Hugues de Chaunac.

En cette année 2015, il y en aura vraiment pour tous les goûts au circuit Paul-Ricard, où quelques surprises et non des moindres verront le jour au fil des mois !

 01-ELMS

Le calendrier 2015 du circuit Paul-Ricard

– 15 mars : Les 100 Tours.

28 mars : Prologue du championnat du monde d’endurance (WEC) de la FIA..

– 4 et 5 avril : Sunday Ride Classic (moto).

– 25 et 26 avril : International GT Open.

– 2 et 3 mai : Historic Tour, championnat de France historique des circuits.

– 16 et 17 mai : Événement vélo (cyclisme).

– 29 et 30 mai : Porsche Cup Suisse.

6 et 7 juin : Grand Prix Camions du Castellet

20 et 21 juin : Blancpain Endurance Series, 1000km Paul-Ricard.

27 et 28 juin : championnat du monde des voitures de Tourisme FIA (WTCC).

– 11 et 12 juillet : Hankook 24 Heures « International Endurance Series ».

– 18 et 19 juillet : Lamera Cup.

– 25 et 26 juillet : Ferrari Racing Days.

– 29 et 30 août : V de V Endurance Series.

29 et 30 août également : Finale du championnat de France Supermotard.

5 et 6 septembre : European Le Mans Series (ELMS), 4 Heures du Castellet.

– 12 et 13 septembre : Fun Racing Cars.

18, 19 et 20 septembre : Bol d’Or (24 Heures moto) championnat du monde d’endurance FIM.

3 et 4 octobre : Dix mille tours.

– 9 et 10 octobre : Challenge Porsche, Porsche Club Motorsport France.

17 et 18 octobre : Reebok Spartan Race.

24 et 25 octobre : GT Tour, Finale du championnat de France des circuits FFSA.

– 31 octobre et 1er novembre : Rencontres Peugeot Sport.

– 21 et 22 novembre : Trophée Tourisme Endurance

– 26 et 27 novembre : Audi Endurance Experience.

 

Charles-Bernard ADREANI

Photos : Raymond PAPANTI

 

Autres articles: