Email this to someonePrint this pageShare on VKShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on Pinterest

Journée Internationale de Lutte contre les Violences faites aux Femmes

Conférence grand public « Pourquoi les femmes ne partent-elles pas ? »

Marie-France Hirigoyen, conférencière ©Manuel Vitali – Direction de la Communication

La Principauté de Monaco s’associait à nouveau cette année à la Journée Internationale de Lutte contre les Violences faites aux Femmes, initiée par les Nations Unies, afin de rappeler l’importance de la prévention de ces violences et exposer les dispositifs de prise en charge par le Gouvernement Princier et le tissu associatif monégasque.

Didier Gamerdinger lors du son discours d’ouverture ©Manuel Vitali – Direction de la Communication

Pour ce faire, se tenait jeudi 23 novembre à 18h, au Lycée Technique et Hôtelier de Monaco, une conférence destinée au grand public, animée par le Docteur Marie-France Hirigoyen, psychiatre spécialisée dans les violences psychologiques. En discours d’ouverture, le Conseiller de Gouvernement-Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Didier Gamerdinger a fait valoir, au vu des récentes actualités, une libération de la parole des victimes.

Il a rappelé le besoin de soutien de ce mouvement afin de participer activement au changement des mentalités, avant de conclure que « les pouvoirs publics sont solidaires et à l’écoute des femmes victimes de violences ». Coordonné par le Département des Affaires Sociales et de la Santé, ce rendez-vous a permis aux nombreuses personnes présentes de (re)découvrir les outils de la Principauté en terme de prise en charge, notamment au travers de l’Association d’Aide aux Victimes d’Infractions Pénales (AVIP), qui a pour mission d’accompagner les victimes de violences et de les soutenir en lien avec la Justice. 

Autres articles: