Email this to someonePrint this pageShare on VKShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on Pinterest

McLAREN P1™ GTR : le mardi 3 mars au 85ème Salon de Genève

McLAREN P1 GTR :

Première présentation mondiale à Genève

McLaren à Genève

Cette grande première se concrétisera donc lors du prochain Salon helvétique. La nouvelle recrue de la marque verra le jour dans une livrée particulière, se référant à la production éprouvée sur piste. L’appui aérodynamique est ainsi en augmentation de 10 % par rapport à la McLaren P1™ , alors que sur la balance, cette ultra sportive perd 50 kg par rapport à la version routière, grâce à l’utilisation de composants ultralégers et de technologies de compétition.

Coté puissance, la McLaren P1™ GTR affiche une puissance de 1000 ch ! Elle fera ses débuts en même temps que la McLaren 675LT, sur le stand 1240 dans la Halle 1 à 12h15 CET (11h15 GMT) le mardi 3 mars au 85ème Salon de Genève. Sa commercialisation s’accompagnera d’un programme de formation au pilotage, le McLaren P1™ GTR Driver, qui commencera dans le courant de l’année sur le circuit de Barcelona-Catalunya en Espagne. La livrée de ce véhicule « extraordinaire » rend hommage à la McLaren F1 GTR jaune et verte, châssis #06R, qui a gagné une place dans l’histoire en faisant partie de l’une des cinq F1 GTR qui ont dominé les 24 Heures du Mans lors des débuts historiques de la McLaren il y a 20 ans.

Du concept car à la piste

McLaren P1 GTR

McLaren P1™ GTR

La McLaren P1™ GTR est venue à bout d’un programme intense d’essais dans le monde entier après le lancement en avant-première du concept-car au Concours d’Élégance de Pebble Beach l’été dernier. Ces essais ont permis d’apporter des améliorations au projet d’origine afin d’optimiser les prestations aérodynamiques et le système de refroidissement.

L’essieu avant est 80 mm plus large que celui de la McLaren P1™ et, avec son splitter avant au profil plus agressif, le véhicule a une hauteur réduite de 50 mm et repose sur des jantes de course de 19 pouces en alliage ultraléger et à blocage central équipées de pneus Pirelli slick. Une fine lamelle aérodynamique a été introduite dans la partie basse de la carrosserie, comme prévu dans le concept, permettant ainsi d’optimiser le flux d’air. Le pare-brise léger de la McLaren P1™, dont l’épaisseur est de 3,2 mm seulement, a été retenu alors que les vitres latérales sont maintenant réalisées en polycarbonate selon des spécifications de course avec une « petite fenêtre » coulissante du côté du conducteur. Les vitres trempées chimiquement du toit ont été remplacées par des panneaux en fibre de carbone pour créer dans l’habitacle une atmosphère plus enveloppante et confortable, tout comme pour le capot du compartiment moteur.

Différences de tailles

McLaren P1™ GTR

McLaren P1™ GTR

A la différence de la McLaren P1™, la McLaren P1 GTR™ est caractérisée par la présence d’un aileron à hauteur fixe qui s’élève plus de 400 mm au-dessus de la partie arrière parfaitement sculptée, avec une hausse de plus de 100 mm par rapport à l’aileron réglable du modèle standard. Grâce à l’interaction avec les volets aérodynamiques situés devant les roues avant, l’aileron arrière contribue à augmenter l’appui aérodynamique de plus de 10 %, soit jusqu’à 660 kg à 240 Km/h. Monté sur des supports légers en fibre de carbone, l’aileron est équipé du même système DRS (Drag Reduction System) que la McLaren P1™, qui permet de réduire l’angle d’incidence de 32° à 0° par la simple pression d’une commande du volant. Une autre caractéristique audacieuse et distinctive de la partie arrière est l’imposant pot d’échappement à deux sorties réalisé en alliage de titane et Inconel, qui permet de réduire le poids de plus de 6,5 kg par rapport au système déjà allégé monté sur la version de route.

McLaren

Des modifications et des améliorations importantes ont été apportées au système de propulsion IPAS au-dessous de la carrosserie en fibre de carbone.  Le cœur de la McLaren P1™ GTR bat au rythme d’un moteur biturbo V8 essence de 3.8 litres associé à un moteur électrique léger encore plus puissant que précédemment. Ces deux unités génèrent ensemble un total de 1 000 ch, dont 800 ch sont produits par le moteur thermique et 200 ch proviennent du moteur électrique. Le système de propulsion a été entièrement revu pour optimiser la performance sur piste ; certains composants ont été remplacés par des pièces spécialement conçues pour la course et plus adaptées aux vitesses soutenues que ces véhicules doivent être en mesure de garantir. On a en outre éliminé certaines caractéristiques du propulseur de la McLaren P1™ conçu pour être utilisé sur la voie publique, afin de réduire le poids.

Par Christian Dewaet

Autres articles: