Email this to someonePrint this pageShare on VKShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on Pinterest

Mike Horn prend le départ de sa nouvelle expédition « Pole2Pole »

Mike Horn prend le départ de sa nouvelle expédition « Pole2Pole »

Jessica et Annika Horn, SAS le Prince Souverain et Mike Horn. ©Franck Terlin

Jessica et Annika Horn, SAS le Prince Souverain et Mike Horn. ©Franck Terlin

Monaco, le dimanche 8 mai 2016 – C’est à 16h15 que Mike Horn, l’aventurier à la double nationalité suisse et sud-africaine, a largué les amarres de son voilier brise-glacePangaea (35 mètres), amarré devant le Yacht Club de Monaco. Il prend ainsi le départ de sa nouvelle expédition : « Pole2Pole », sous le regard de ses deux filles Annika et Jessica qui l’ont accompagné dans toute la préparation du projet.

Son défi : réaliser un tour du monde inédit, en passant par les deux pôles (dans le sens Sud / Nord), en seulement deux ans,et en alternant : voile, ski, kayak, 4×4 tout-terrain…

Le vendredi 6 mai, son ami S.A.S le Prince Albert II, avec lequel il avait bouclé en 2009sa traversée de l’Antarctique en traîneau et passé deux jours sur des skis de randonnée dans des conditions climatiques extrêmes, avait tenu à venir le saluer sur son voilier et lui adresser tous ses encouragements.

Bernard d’Alessandri, Pierre Casiraghi, Mike Horn et Steve Ravussin ©Franck Terlin

Bernard d’Alessandri, Pierre Casiraghi, Mike Horn et Steve Ravussin ©Franck Terlin

L’hommage du navigateur Philippe Poupon
Alors que Mike s’apprête à réaliser son tour du monde entre le pôle Sud et le pôle Nord, il a été salué par Philippe Poupon et sa famille, qui faisait son entrée dans le port Hercule.
Depuis 7 ans, l’équipage familial a parcouru plus de 120 000 km entre le pôle Nord et le pôle Sud, de l’Arctique à l’Antarctique en passant par l’Alaska et la Polynésie, à bord deFleur Australe. Ce voilier d’expédition polaire de 20 m a été conçu par Philippe Poupon lui-même. Un voyage extraordinaire pour une meilleure connaissance de notre planète.

Une aventure inédite de deux années à 360°…
Pour Mike Horn, aventurier de l’extrême, qui va fêter cette année son 50e anniversaire, pas de rythme de croisière, mais un véritable défi à boucler en deux ans, avec l’aide de ses partenaires, dont Mercedes-Benz.
« Il y a toujours un challenge dans tout ce que j’entreprends » reconnait ce conquérant de l’impossible qui admet être un homme comme un autre « Même lorsque je doute, je suis entourée de personnes qui me soutiennent et croient en moi, et notamment mes deux filles Annika et Jessica. Quand on a peur de perdre, c’est là que l’on a toutes les chances de réussir. »

Pangaea en navigation ©Mike Horn Sarl

Pangaea en navigation ©Mike Horn Sarl

Pour l’explorateur aux 25 années d’aventures extrêmes, une seule devise : avoir de la discipline. Et pour réaliser son aventure de 42.000 kilomètres, il va en falloir une sacrée dose : descente jusqu’en Namibie en bateau puis traversée du désert en 4×4 avant d’attaquer la route des éléphants à pied. L’étape africaine se terminera par Cape Town, la ville où il a vu le jour.

Puis direction l’Antarctique. Durant quatre mois, il traversera les 7.000 km, en solitaire et à ski,parfois aidé d’un kite (cerf-volant), tractant untraîneau de 220 kg ; avant d’attaquer le Pacifique, le Pakistan, l’Himalaya et le Japon. Il finira son expédition au Groenland avec une étape de 8.500 autres kilomètres dans la région du pôle Nord, avant de rentrer à Monaco en 2018.

Mike prévoit un retour à Monaco le 6 mai 2018. Précis comme une montre suisse…

Pour suivre son expédition : consultez son site web www.mikehorn.com
et suivez le hashtag #Pole2Pole sur ses réseaux sociaux
(Instagram : @MikeHornExplorer, Twitter : @ExploreMikeHorn, Facebook : Mike Horn).

Autres articles: