Email this to someonePrint this pageShare on VKShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on Pinterest

Nescens – Interview exclusive avec Nathalie Aubrun

Nescens et sa révolution de l’anti-aging

Nescens Pour ceux qui désirent préserver leur capital jeunesse et prolonger leur existence en pleine santé, la marque Nescens apporte des réponses globales et très concrètes. Dans ses Spas santé et Centres de médecine préventive, Nescens propose un programme d’accompagnement anti –age global axée sur la prévention santé et anti –âge . Il inclue « cures better-aging », check-ups médicaux, de stockage de cellules souches et autres soins cosmétiques anti-âge.

Nescens

Nathalie Aubrun, Directrice de la marque Nescens, nous a accordé une interview exclusive pour répondre aux questions de nos lecteurs, dont la plus commune est : comment réussir à préserver son capital jeunesse ?

Antoinette Champclos : Quelques mots sur votre société et son histoire ?

Nathalie Aubrun : La marque Nescens est le fruit de l’expertise médicale du Centre de Prévention de la clinique de Genolier en Suisse. Ce centre a été créé il y a une vingtaine d’années par le Professeur Jacques Proust, pionnier dans le domaine de la biologie du vieillissement et de la médecine anti-âge. Ce dernier a commencé sa carrière en faisant des recherches sur le vieillissement aux Etats-Unis, puis, est arrivé ensuite à Genève à l’hôpital cantonal de Genève. Ensuite , il a rejoint LAaclinique de Genolier ( Swiss medical Network ) dans laquelle il exerce depuis plus de vingt ans et dirige les activités de médecine préventive et anti –âge .

En complément de ces activités médicales , il a eu l’idée de créer la marque Nescens pour lancer une gamme de produits cosméceutiques anti-âge. Je l’ai rejoint pour développer cette marque dans le domaine de santé, et structurer des activités médicales qui ciblent la prévention santé, en offrant à nos clients un packaging avec toute une gamme de solutions pour bien vieillir : La palette de nos solutions va de la médecine préventive anti âge à une petite activité de chirurgie esthétique en passant par les spa santé

A.C : D’où provient votre passion pour ce métier ?

N.A. : Tout d’abord, il faut savoir que toute ma carrière s’est organisée dans le domaine de la santé, malgré le fait que je ne suis pas médecin moi-même. Je suis originaire de France, et ai démarré comme directrice marketing dans un laboratoire des produits cosmétiques. Ensuite j’ai créé, dans le cadre d’un groupe américain, une agence de conseil santé, et j’ai travaillé comme consultante pour des entreprises de produits cosmétiques et leurs marques. Ainsi, j’ai oeuvré notamment pour des leaders comme Merck , Sanofi par exemple … Enfin, j’ai beaucoup étudié les questions de la nutrition et la prévention « anti-aging ».

Dans la création de Nescens, c’est notamment la démarche entrepreneuriale qui me passionne. Je suis issue d’une famille entrepreneurs où la création d’entreprises est une tradition. Ainsi, en 2012, quand j’ai rejoins Nescens, c’est aussi le coté challenge d’entreprise qui m’a motivé.

Puis, je pense qu’aujourd’hui on est à un tournant dans la médecine traditionnelle. On commence enfin à développer des comportements différents, proactifs, afin que les gens puisse agir de manière préventive, et donc, par anticipation. Aujourd’hui, on fait des progrès tous les jours dans ce domaine ; on a une imagerie qui devient accessible, alors que la visibilité des potentiels génétiques s’affine, et tout cela, allié à une meilleure compréhension des implications nutritionnelles : Cela rend le secteur de l’anti-âge, réellement passionnant.

A.C : Qui sont vos clients ?

N.A : Des hommes et des femmes d’âge moyen, plutôt autour de la quarantaine.

Les nationalités de nos clients varient selon la situation géographique : à Paris, on est à 80% français, c’est une clinique de chirurgie esthétique ; puis en Suisse, on a sur les activités de médecine préventive ou de spa santé , beaucoup des clients qui viennent de Russie, du Moyen Orient, de Grande Bretagne, de Suisse, de Chine, mais aussi de France.

En ce qui concerne nos produits cosméceutiques ,là, nous avons beaucoup de Suisses, tout comme pour notre activité de stockage de cellules souches pour laquelle des jeunes parents viennent aussi chez nous pour faire procéder à la conservation des cellules souches du cordon de leur nouveau –né en vue d’ une application thérapeutique future

A.C : Que dire sur vos clients russes et leurs exigences ?

N.A : Nous avons beaucoup des clients russes. Souvent, ces derniers viennent chez nous pour faire une cartographie de leur état de santé. Ils veulent avoir l’assurance de ne pas être malades, et, si jamais quelque chose est détecté dans ce sens, d’avoir accès aux meilleurs spécialistes de notre groupe Swiss medical Network dans les plus brefs délais. Ils fréquentent aussi nos spa santé pour perdre du poids , faire de la detox ou simplement se remettre en forme avec nos cures better –aging

Nescens SPA Interlaken

A.C : De quelle prise en charge bénéficie vos clients dans vos spas Nescens ?

N.A : Tout démarre dans un cabinet médical, pour les rendez-vous successifs, avec un médecin généraliste, un nutritionniste, un ostéopathe et un spécialiste prévention santé et anti âge. Chacun, dans sa spécialité, va identifier les déséquilibres et les facteurs de vieillissement du corps. Nous proposons aussi les solutions de la médecine esthétique.

Tous nos programmes comportent de nombreux conseils pratiques et nos cures privilégient le plaisir et le bien être. Elles ne sont jamais drastiques. Nous demandons à nos clients un minimum d’implication. Certains de nos patients, dont les russes, sont extrêmement disciplinés à partir du moment où on leur raconte ce qu’il faut faire. Puis, d’autres, un peu moins… Certains viennent régulièrement chez nous pour les cures afin de gérer leur poids, d’autre se remettre en forme notamment au spa Nescens de la Réserve de Genève.

A.C : Quelles sont les particularités des cures Nescens et quelles sont leurs avantages par rapport aux cures classiques ?

Nescens cures anti-aging

N.A : La particularité de nos cures réside par un examen détaillé du patient, par plusieurs spécialistes, ciblant le repérage des carences, pouvant conduire à des pistes pathologiques. Cela permet de travailler efficacement sur la prévention des maladies et du vieillissement de l’organisme. Nous cherchons à comprendre le mode de vie de nos patients, et l’impact qu’il va avoir sur leur capacité à bien vieillir.

Nos nutritionnistes et ostéopathes déterminent un programme associé à une activité physique, Nous élaborons une cure la plus personnalisée possible en fonction de l’objectif de nos clients : antistress, détox, amaigrissement… Tout cela aussi en fonction des intolérances et antécédents, on prévoit ainsi des particularités dans tous nos programmes. Si un sportif voudrait perdre du poids, on va lui proposer un autre suivi qu’à quelqu’un qui ne fait pas beaucoup du sport. C’est la particularité de nos cures : on travaille vraiment sur l’approche « one to one », de façon personnalisée, et tous patients sont encadrés en permanence.

A.C : Donc Nescens développe en quelque sorte, l’art du « bien vieillir » ?

N. A. : Absolument, telle est également la vision de nos actionnaires dont Michel Reybier, qui, en lançant Nescens autour du « better aging » et en investissant autour de la génétique et des cellules souches, a toujours pensé que nous pouvions faire attention à sa forme et à sa santé, en prenant du plaisir. C’est aussi cette philosophie qu’il a souhaité distiller dans nos Spas, et l’évolution de notre société lui donne raison. Par exemple, si je prends l’objet régime aujourd’hui, on n’est plus dans le régime de frustration et de privation, mais dans le régime très équilibré, en considérant la personnalité du patient. C’est important d’expliquer à nos clients comment ça marche, pour que quand ils retournent chez eux, ils continuent à le faire. Par exemple, quelqu’un qui aime la viande ; si vous lui faites manger un menu végétarien pendant 8 jours, la première chose qu’il va faire en sortant, c’est de se commander une bonne entrecôte ! Notre but est d’aider les gens à atteindre leurs objectifs de manière durable et dans l’environnement où ils trouvent du plaisir à prendre leur santé en main . Ainsi, nos équipes « Spas », qui les prennent en charge, les gâtent, les écoutent, et les conseillent en les chouchoutant.

A.C : En ce qui concerne ces dernières, de combien des personnes est composée votre équipe ?

N.A : Nescens est une filiale du groupe suisse Aevis , avec environ 1’250 médecins agréés et plus de 3000collaborateurs. En Suisse, nous opérons 3 centres de médecine préventive Nescens ( Genolier, Lausanne , Lugano), et un spa santé à la Reserve Genève auquel il faut rajouter les effectifs des équipes cosméceutiques , Nescens swiss stem cell science et en France la Clinique Nescens Paris Spontini , l’ensemble emploie aujourd’hui plus de 100 collaborateurs a l’automne – Nous aurons bientôt un nouveau Spa santé à Victoria Jungfrau grand hotel à Interlaken. Animé par la même philosophie que celui de Genève , « bien vieillir , une science , un art de vivre , ce spa sera situé dans un cadre de 5000 m2 conçu comme à l’hôtel la Réserve Genève pour le bien –être . Il sera le deuxième spa santé Nescens, l’ouverture est prévue en Octobre 2016). Le premier a été inauguré au mois de mars dernier.

En Europe, les gens ont tendance à attendre d’être malade avant de changer leurs habitudes. Pourtant, avec quelques aménagements simples, ils peuvent facilement influencer leur état de santé pour ralentir les facteurs de vieillissement du corps. La médecine du futur reposera sur cette approche préventive et globale . J’en suis intimement convaincue…

Pour information :

www.nescens.com –   www.lareserve.ch –     info@spanescens.com

Par Antoinette Champclos

 

Autres articles: