Email this to someonePrint this pageShare on VKShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookPin on Pinterest

Signature du traité de concession du projet d’Urbanisation en mer

Signature du traité de concession du projet d’Urbanisation en mer au droit de l’Anse du Portier

Les partenaires du projet entourent le Ministre d'Etat. © Centre de presse

Les partenaires du projet entourent S.E.M. Michel Roger, le Ministre d’Etat. © Centre de presse

Jeudi 30 juillet 2015 – Hier matin était signé le traité de concession du projet d’Urbanisation en mer au droit de l’Anse du Portier, entre S.E. M. Michel Roger, le Ministre d’Etat, et M. Gérard Brianti, Président Délégué de la SAM de l’Anse du Portier. 

La superficie de l’Urbanisation en mer sera de 6 hectares et permettra la réalisation d’un éco-quartier composé notamment :

  • de 60 000 m2 de surfaces comportant principalement des logements
  • d’équipements publics, d’une extension du Grimaldi Forum, un parking public et d’un port d’animation
  • d’un parc végétalisé
  • d’une promenade littorale
  • d’un passage ombragé dans la verdure le long du Jardin Japonais, du Grimaldi Forum et de son extension
  • des quais du port d’animation, uniquement réservés aux piétons.

La réalisation de ce projet à financement privé répond intégralement aux objectifs poursuivis eu égard aux avantages que l’Etat va en retirer.

En effet, sans participer en aucune manière à son financement, l’Etat monégasque va voir son territoire augmenté de près de 6 hectares, représentés par des travaux d’un coût de 2 milliards d’euros et recevoir plus d’un demi-milliard d’euros en aménagements publics, parmi lesquels un agrandissement de la capacité du Grimaldi Forum de près de 50%, un port d’animation, un parking public, des jardins, des espaces publics de qualité et des équipements publics nécessaires à ce nouveau quartier, mais également une soulte.

De plus, l’Etat retirera de cette opération tous les effets financiers induits par la vente des 60.000 m2 de logements de très grand luxe et des commerces dont notamment le versement d’un montant important de TVA.

Lancé fin 2016, le programme de travaux devrait s’achever en 2025.

Autres articles: